Mon père croit que j’ai 10 ans.

Donc, comme tu l’auras compris en lisant le titre, pas la peine de venir me challenger dans la catégorie « famille étouffante » parce que je gagne toujours.  Mon père a dû rester bloqué dans les années 90 et croit que j’ai 10 ans pour toujours. J’ai beau être casée, avoir un job et m’assumer comme une grande, son cheval de bataille, c’est de dégoter la moindre situation où il est possible de m’infantiliser. Dernier exemple en date : la lettre aux impôts (oui parce que ces braves gens avaient commis une légère erreur en me réclamant l’équivalent de 10 SMIC alors que j’avais perçu des revenus équivalents à… ben à ceux qu’un apprenti peut toucher, c’est dire si j’étais blindée). Bref, après avoir passé environ 5 heures au téléphone et parlé à 8 personnes provenant de 3 services différents, j’ai écrit une petite lettre recommandée afin de cracher ma haine signifier ma situation. Et c’est là que, tadaaaaam, mon père a absolument tenu à la relire avant envoi. Pour quelles raisons, ça je l’ignore (peut-être pour vérifier que je savais orthographier correctement le mot « finances publiques », moi qui m’en suis farcie deux semestres à la fac, quelle ironie).

3013025095_1_3_6iztfbeb

Outre cette absence de confiance pour ce qui est des démarches administratives (je pense aussi qu’il doit régulièrement se demander si je pense à payer mon loyer), mon père pense aussi que j’ai zéro capacité niveau humain.Donc, quand je lui ai annoncé que le père de JPS se faisait opérer la semaine prochaine, il a crû nécessaire de prendre un air de prof de CP pour m’expliquer, comme si j’étais une débile, ce que ça impliquait en termes de relations sociales :

– S’il est hospitalisé, ce serait bien que vous alliez lui rendre une petite visite tu sais…

NO SHIT SHERLOCK, moi qui pensais le laisser se débrouiller tout seul et aller le voir aux alentours de Pâques ! Non, vraiment, c’est à se demander comment je fais pour mener ma vie sans que papa me tienne la main. Ou plutôt, c’est à se demander comment lui fait pour mener sa vie sans nous tenir la main. Parce que se retrouver sans enfants à la maison, à la retraite, sans passion ni amis parce qu’on a passé sa vie à croire que le travail était l’élément central de l’existence, c’est coton. Alors forcément, regarder la télé, ça va cinq minutes et on s’ennuie vite. Et dans ces moments-là, il sort la carte joker, aka : le chantage affectif.

– On se voit le week-end prochain? Ca fait teeeeellement longtemps.

« Tellement longtemps », dans son langage, c’est  8 jours. Pour des parents « normaux », j’imagine que c’est rien, mais pour le mien, c’est comme si j’étais partie servir ma patrie à la guerre. Son passe-temps préféré, c’est se plaindre qu’il ne voit « ja-mais » ses enfants (« tellement longtemps » = 8 jours, « jamais » = 2 semaines, tu suis?). Ca donne des conservations merveilleuses avec les gens dont les enfants habitent à l’étranger :

– Je vois très très trèèèès rarement mes enfants. La dernière fois, ça devait être il y a… pfiou… 15 jours au moins…
– Ah. Moi mon fils vit à Sydney, je le vois une fois par an.

Je pense que son idéal de vie serait que l’on vive tous, parents, enfants, petits-enfants, dans un corps de ferme où on serait ensemble H-24. Il kifferait qu’on soit les Ingalls, quoi. Alors prend un air de chien battu pour me faire comprendre à quel point je suis ingrate, me faire culpabiliser et flinguer mes soirées. Parce que, quoi qu’on fasse, nous les enfants, on est toujours des gros égoïstes qui n’ont aucune reconnaissance, hein. C’est finalement ça, le plus dommage : parce que quand les enfants avaient 10 ans, là au moins, on pouvait les garder sous sa coupe.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

9 réflexions sur “Mon père croit que j’ai 10 ans.

  1. Ah ouais… Bon, les miens me prennent aussi pour une gamine, à 32 piges, et j’ai souvent droit à des réflexions qui me font croire que j’ai jamais travaillé, que je vis pas dans le monde des adultes, mais là, j’avoue tu as la palme… ça doit pas être évident… Je pense que j’aurais hurler depuis longtemps…

    • Tes commentaires sont toujours trop sympas, merci beaucoup ! Non mais déjà, le monde des adultes hein, qu’est ce que ça veut dire, je saisis pas tellement le concept. Infantiliser quelqu’un c’est peut être un moyen d’éviter de voir que le temps passe, que l’enfant n’a plus autant besoin d’aide qu’avant… sans vouloir jouer les Dolto du dimanche hein !

  2. Mon papa a aussi besoin qu’on se voit et s’appelle très souvent. Je suis assez indépendante, j’adore mes parents (ils sont séparés) mais je peux très bien passé 1 mois sans les voir. Mon conjoint à du mal à comprendre, lui qui appelle sa mère 12 fois par jours. Alors je te comprends, et ton article me rassures un peu ! 🙂
    Bises,
    Charlotte, Chez selon Charlotte</a

  3. Si ça peut te rassurer … Mon Papa est comme ça. Et pour vivre ma vie .. J’ai déménagé à plusieurs centaines de kilomètres.
    Je crois que c’est de l’amour. J’en suis sûre même. La différence avec ton père, c’est que le mien n’ose pas réclamer. Il souffre qu’on se voit si peu. Il en souffre énormément. D’ailleurs, souvent, il pleure quand vient le moment de m’en aller. Et ma culpabilité est énorme.
    Mais il n’ose pas réclamer plus. Pour lui je reste une petite fille, même mariée, même totalement indépendante depuis mes 18 ans. Il ne peut pas s’en empêcher.

    A toi de voir. Soit tu penses à toi comme je l’ai fait et tu coupes un peu les ponts pour pouvoir respirer, soit tu penses plus à lui et cèdes à son « chantage » et à ta culpabilité ..
    Chez nous, mon père n’a pas fait passer le travail avant tout, mais ses enfants justement. Alors depuis qu’il n’y a plus d’enfants à la maison, il déprime.

    Courage ! Après tout, on n’a qu’un seul Papa 😉

    • C’est bien vrai ça et ça m’ennuie d’ailleurs parce que je sais qu’un jour viendra où je culpabiliserai certainement… et en même temps, le problème est là, qu’on en rigole ou pas :/ partir, j’ai bien essayé mais le destin en a voulu autrement malheureusement. En tout cas merci pour ton gentil message !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s