LIBERATION (comme le journal) (c’est miteux, je sais).

Mes amis, battez tambours et sonnez trompettes car je suis en V A C A N C E S ! (c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup)

joie.gif

Et il était temps, parce que j’étais sur le point de casser quelques gueules au boulot (non en fait c’est pas vrai parce que 1) j’ai de mini-poignets ; 2) j’ai horreur de la violence, je me cache les yeux devant toute scène de bagarre à la télé et 3) ça va, je sais me contenir, ma mère m’a bien élevée). Il faut dire que je suis toujours la seule de mon service (because ma boss s’est cassée juste après mon arrivée, remember) et qu’apparemment, je gère teeeellement bien qu’on s’est dit que recruter quelqu’un pouvait bien attendre encore un peu (attendre mon burn-out, sans doute).

Du coup, ma vie professionnelle ces derniers mois a principalement consisté à apprendre à gérer des trucs auxquels je pige rien, c’est-à-dire à 1) masquer ma panique quand un mec ayant BAC + 25 me parle d’un projet avec des concepts tellement compliqués que je me demande si on parle le même langage ; 2) réussir  à ne pas pleurer ; 3) répondre à sa demande ; 4) prier très fort pour ne pas avoir fait n’importe quoi.

breathe.gif

Mais c’est fini, disais-je, je prends un break durant quelques jours et je compte bien en profiter. A la base, mon programme devait consister à me coucher à 5 heures et me réveiller à 14, glander devant les saisons 1 à 11 d’ « Une famille formidable » et à trouver des idées de déco pour le futur appart’, mais finalement, je vais jouer les baby-sitters pour mon neveu (faut dire qu’il DETESTE le centre de loisirs et qu’il fait une petite tête de koala triste à chaque fois que sa mère lui dit qu’il va y aller, alors forcément, je craque, je veux lui épargner une enfance difficile, à ce pauvre chou). Ce qui veut dire me lever à 7h30 et trouver des idées pour qu’il s’amuse (je tiens à cultiver ma réputation de tante marrante), sans toutefois allumer la télé (je veux faire genre je suis une intellectuelle, voyez?).

AH, et puis j’avais aussi prévu de passer voir ma grand-mère,  je devais lui donner son cadeau de Noël alors j’étais excitée comme un maternel ramenant un collier de nouilles à sa mère, mais il a fallu que MamieChérie décide que ce serait meeeerveilleux que se joignent à nous mon cousin (Prix Nobel de l’Egoïsme de 2007 à 2016, ne lèvera JA-MAIS un petit doigt pour t’aider, et qui compense un vraisemblable petit kiki par une GROOOOSSE moto), sa femme (Prix Nobel de la Godiche since 1991, s’habille à 40 ans comme si elle en avait 17, a le QI d’un beignet et aime plus que tout se la péter avec le fric de son mari parce que sa mère avait raison, « l’important c’est de trouver un homme qui t’entretienne ») et leurs cas soc’ de gosses (la fille a pleuré à Noël parce qu’elle a eu un Iphone 5S et pas un 6, c’est vous dire). Ah, et précisons que je les méprise depuis que Gourdasse 1ère a témoigné quelques réticences à m’inviter aux 40 ans de mon cousin « parce que ça coûte des sous, le repas » (la nana, son mari tape un salaire mensuel à 5 chiffres, non mais faites moi rire). Et j’aime beaucoup ma grand-mère, mais là, c’était trop à supporter, un après-midi entier à prendre sur moi pour sourire et être gentille avec eux, non non et non. Alors ma grand-mère est triste, ma grand-mère fait la gueule et m’envoie des textos lapidaires (et pas uniquement parce qu’elle sait pas écrire le français). Mais bon, c’est comme ça les amis, faut pas trop tirer sur la corde.

basta.gif

Allez, à plus les choupinets*, maintenant que je prends du repos, je vais pouvoir recommencer à écrire ici.

* Oui oh ça va, moi aussi je veux faire comme toutes ces youtubeuses beauté qui appellent leur public « mes chaaaaats » ou « mes amours ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “LIBERATION (comme le journal) (c’est miteux, je sais).

  1. Mais pourquoi tu ne nous appelles pas « mes petits hortensias » ? Ou « mes tulipes » ?
    (Sinon, compassion totale, mais l’avantage d’être en arrêt parce que t’en pouvais plus, c’est que plus personne n’ose te demander quoi que ce soit ✌ )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s