Traité d’éducation selon ma collègue reloue.

Parce qu’il faut bien continuer à financer les allers-retours hebdomadaires de JPS  entre Londres (#leboulot) et Paris (#lamaison), je continue chaque matin d’honorer fièrement mon CDD. C’est un peu comme la chanson de Cloclo, « comme d’habitude » : je me lève, je bouscule le chat, j’ai peur qu’il ait froid, comme d’habituuuudeeuh, je prends le bus, on est 800, comme d’habituuudeuh… Bon et quand j’arrive, je prends place sur un siège qui me rentre dans les omoplates, j’allume mon ordinateur qui met deux heures à démarrer (je suis intérimaire donc j’ai pas le droit à une machine décente, tu comprends) et  je réponds aux appels au secours de gens qui gagnent 8 fois mon salaire mais qui ne savent RIEN faire (« ALLO UI FAUT RELIRE LE CONTRAT, JE SAIS PAS C’EST QUOI, TOI AIDER MOI ! »).

tumblr_mppv4iBuCH1szk8yro1_400

Je partage mon bureau avec une collègue qui passe son temps à me parler de ses gosses, dont j’avais déjà parlé. J’ai beau adorer les enfants, y’a pas à dire, quand ce ne sont pas des enfants avec lesquels tu es affectivement proche, c’est quand même beaucoup moins marrant de tout savoir de leurs vies H-24. En plus, Collègue-Maman-Reloue et moi, on vit sur deux planètes différentes. Quand elle m’a raconté qu’elle avait offert un stylo-plumes à 400 euros à sa fille pour sa communion, j’ai failli faire une attaque (et même en l’écrivant, je ne m’en remets toujours pas… ALLÔ, quatre-cents euros, QUATRE-CENTS EUROS, un STYLO, alors que sa fille a 8 ans et fait encore plein de fautes d’orthographe ! Et pour son passage en 6ème, elle aura quoi, un poney ? Perso, à ma communion, j’ai eu une Bible et c’était marre).

tumblr_mz59sxDCdC1s8rhj4o7_250

Comme ces temps-ci je manque de sommeil et que je suis un peu tendue (faut croire que ma semaine en Corse était trop courte… je devrais faire comme JNSPJ et partir toutes les 4 semaines au bout du monde parce que ma vie est « so exhausting », definitely), j’ai tendance à oublier de prendre des pincettes quand je parle aux gens. Donc, quand Collègue-Maman-Reloue s’est mise à me raconter qu’elle préparait les dossiers de candidature au collège pour son fils (déjà, d’où tu prépares un dossier de CANDIDATURE pour un COLLÈGE ? Perso, j’ai pas fait un seul dossier de candidature avant le Master 1) et qu’elle lui « mettait la pression » parce qu’il n’a « QUE 16 de moyenne », j’ai bondi sur ma chaise (aïe, mes omoplates) et je lui ai dit que je trouvais complètement con de mettre autant de poids sur les épaules d’un enfant, qu’il avait bien le temps d’être stressé à cause de l’école, que même s’il n’intégrait pas Sainte Ernestine de Louvoie des quartiers chics de Paris, sa vie ne serait pas foutue et que même moi, petite banlieusarde ayant toujours été dans le public, j’étais devenu avocat et, tiens-toi bien, sans me droguer ni voler leurs sacs à des petites vieilles durant mon adolescence.

Ce à quoi Collègue-Maman-Reloue m’a répondu que « nooon, mais c’est pas çaaaa, mais quand même, tu comprennnnds Charlie, c’est mieux s’il intègre une école privée parce qu’autrement, il risque de tomber sous la coupe de jeunes délinquants et de plonger dans l’enfer de la drogue et du stupre. En plus, dans un collège public, des fois les profs font grève, ah non mais tu imagines Charlie, je vais quand même pas laisser ma progéniture être éduquée par des syndicalistes. En plus, Philibert RÊVE d’intégrer le même lycée que son papa ! » (genre, il est en CM2 et son rêve, c’est : « aller dans le même lycée que mon père ». Mais oui, bien sûr. D’habitude, en CM2, ton rêve, c’est d’être Spiderman ou d’avoir une mobylette, pas trop d’aller dans la même école que tes parents).

Bref, on n’est pas du même monde.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions sur “Traité d’éducation selon ma collègue reloue.

  1. Merci pour ces quelques minutes délicieuses ! Et pour continuer sur le privé, j’ai une amie qui y a été : la drogue et les délinquants étaient monnaie courante… ça va lui faire un choc… surtout qu’avec des gosses de riches c’était pas de la douce qui trainait… Enfin, les préjugés quoi…

    • Mais évidemment, tu prêches une convaincue ! Soit disant que son fils est « influençable » et qu’il risque de se laisser embringuer par une bande de vilains n’enfants scolarisés dans le public… Je suppose que dans le privé, il sera protégé par une bulle magique qui empêchera toute influence néfaste.

  2. C’est vachement bien les profs qui font grève, ça apprend aux enfants le syndicalisme et qu’il faut se battre pour ses idées. J’espère qu’il s’appelle pas vraiment Philibert (c’est quand même le nom du poney de Belle dans La Belle et la Bête).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s