Ma recherche d’emploi et moi.

Et c’est r’parti.

Dans mon précédent article, je te racontais que j’étais décidée à passer le concours de professeur des écoles pour enfin donner un peu de sens à ma vie. Pas de bol (une fois de plus), des contingences extérieures m’ont forcée à admettre que ce ne serait pas pour cette année. J’ai réveillé Monsieur Star une nuit pour le lui dire et on a fini par pleurer sur notre malchance, tous les deux, dans le noir.

Le jour suivant, mon bébé neveu n°1 (qui, techniquement, n’est plus un bébé puisqu’il ne fait preuve d’aucune magnanimité quand il me marave la tronche avec son épée en plastique) m’a appelée sur Skype pour me dire que « Tata, Tata, moi demain je pars à l’île Maurice » avec Papa, Maman et bébé neveu n°2 (tout excité qu’il était en me faisant des grimaces à la caméra ponctuées de « caca/prout/pipi », son entrée en maternelle étant synonyme d’entrée dans l’âge bête). Pour la première fois, j’ai dû me mordre les lèvres pour rester digne, ne pas fondre en larmes et lui balancer  » TATA FRÔLE LA DÉPRESSION, TU SAIS PAS CE QUE C’EST MAIS C’EST NORMAL T’AS QUE TROIS ANS ». A la place, j’ai vérifié qu’il avait bien emporté ses brassards et sa crème solaire dans ses bagages, il m’a dit « oui », j’ai dit « c’est bien », j’ai fait une blague pas marrante et je lui ai souhaité bonnes vacances.

Depuis, je suis à nouveau abonnée aux offres de jobs, je me renseigne même sur les concours de la fonction publique (achevez moi), et je repars en quête d’un poste de juriste en France. Parfois, ma mère tente de m’aider en m’apportant des idées très innovantes du genre « tu devrais aller sur un site qui s’appelle Monster, c’est pas mal ».

817

Are you kidding me?

Comme bon nombre de jeunes diplômés qui recherchent un emploi (j’exclus les ingénieurs, vous êtes une bande à part, le monde entier vous veut), j’ai le sentiment qu’on ne veut pas de moi et que je ne parviendrai jamais à décrocher un job. Je sais que la conjoncture y est pour beaucoup, mais il reste difficile de ne pas se laisser envahir par le vide, l’impression d’être inutile et de ne rien valoir. J’ai fait 8 ans d’études, travaillé tous les étés depuis que j’ai 19 ans, accumulé les stages et les références, et pourtant, je me prends refus sur refus sans même avoir décroché un seul entretien. Et en même temps, quand une annonce a pour titre « Recherche juriste JUNIOR » et énonce comme critère « 3 à 5 ans d’exp. », il y a effectivement de quoi se demander par quel miracle j’arriverai à décrocher mon premier emploi.

1248

Malgré tout, j’essaie de ne pas me laisser aller. Si si, vraiment. Je pars en quête de spiritualité, j’essaie de trouver le positif dans ce qu’il me reste. Les petits bonheurs ne sont pas nombreux en ce moment, alors c’est d’autant plus facile de les repérer. Comme quand je regarde l’homme le plus amoureux que j’aie jamais vu, la pêche qu’il a quand il rentre retrouver celle qu’il aime et comme ces deux-là sont soudés. Et que je réalise que ces deux-là, c’est nous. Que l’on est tellement solides. J’aime avec une telle force que finalement, je l’ai, l’important.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Ma recherche d’emploi et moi.

  1. C’est dur dur de te voir patauger comme ça de derrière un écran et pourtant c’est difficile de se poser en donneuse de conseils.
    Si tu as raté l’inscription au concours de professeur des écoles, pourquoi ne profites-tu pas du reste de l’année scolaire pour t’essayer à ce métier et être vraiment sûre que c’est ce que tu veux faire ? il y a sûrement des associations de soutien scolaire qui cherchent des bénévoles, ou un collège qui cherche à remplacer un surveillant jusqu’à la fin de l’année ?
    Pareil, plutôt que de te tourner directement vers les concours de la fonction publique, certaines collectivités recrutent des contractuels (surtout dans des domaines plutôt pointus) et il est donc possible d’y entrer sans avoir le concours (c’est mon cas).
    Bon j’espère ne pas avoir enfoncé des portes ouvertes et je te souhaite plein de courage, je suis sûre que tu finiras par y arriver !

    • Merci beaucoup pour ton commentaire et ta sollicitude. Je réfléchis effectivement aussi à être contractuelle, même s’il est vrai que je n’ai pas vraiment le profil pour être juriste dans la fonction publique (ma spécialité n’étant pas vraiment le droit public :/).

      Ton pseudo me dit quelque chose : est-ce un hasard ou me suivais-tu il y a plusieurs années sur un autre blog?

      A bientôt 😉

      • En effet, en effet, nous avons même loupé l’occasion de se rencontrer pour du vrai à Paris je dirais il y a 7 ans… ! Depuis je me fais discrète sur les blogs mais je suis avec attention les chemins de ceux qui ont continué depuis cowblog !
        Je te souhaite plein de courage en tout cas et espère voir vite un article réjouissant rapport à ta vie professionnelle 🙂

      • Alors ça c’est chouette, didonc ! Et je crois aussi me souvenir qu’une de tes amies dont je lisais aussi le blog était sur cow ! Mais je ne me souviens plus de son pseudo… C’est vraiment sympa comme coïncidence ! 🙂 merci en tout cas de m’avoir « suivie » si on peut dire. Même si je ne suis pas certaine que le résultat soit très joyeux ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s