All over again.

A chaque fois, c’est la même chose.

tumblr_n3j00sDYVo1qkp7kto1_500

A croire que les années ne m’apprennent rien et que je ne retiens aucune leçon du passé. J’ai beau avoir à mon actif des dizaines de session de partiels, des milliers d’heures de révision et presque autant d’angoisse, à chaque fois, c’est pareil : je n’arrive pas à aborder les exams sereinement. Pourtant, je m’étais promis de changer ; devant chaque feuille des résultats affichée dans les couloirs jaunis de la fac, je me suis dit : « ben tu vois, ça ne valait pas le coup de t’en faire« .

Faisons un bref calcul : prenons six années d’études en faculté, à raison de deux sessions de partiels par année (janvier + juin), comptant chacune environ 8 examens, cela nous fait donc :

8 x 2 x 8 = 128 examens.

Ajoutons à présent l’examen d’entrée à l’Ecole du Barreau, qui compte environ 8 épreuves :

128 + 8 =  136 examens.

Terminons par la petite dizaine (j’arrondis) d’examens qui ponctuent les quatre mois à l’Ecole du Barreau, nous arrivons donc à :

136 + 10 = 146 examens.

Voilà les enfants, j’ai passé 146 examens dans ma vie (sans compter le brevet et le bac), et pourtant, je les envisage toujours avec la même défiance et la même trouille que le tout premier. Je n’ai pas évolué d’un pouce sur le recul et la sérénité que je voulais acquérir. J’ai toujours les mêmes sueurs, la même fatigue et cette impression d’être submergée qui me collent à la peau. Et, quoi que je fasse, cette petite voix qui me murmure toujours que « c’est trop dur, je ne vais pas y arriver ».

Cette année, je voulais faire différemment. Le diplôme d’avocat, je le passe, mais je m’en fiche après tout, parce que je n’ai plus envie d’être avocat. A part à faire kiffer ma mamie, ce diplôme, il ne me servira à rien. Alors j’avais juré sur ma propre vie que, non, cette fois, je ne perdrai pas mon temps et mon énergie à avoir peur.

Il faut croire que c’est plus fort que moi. Que me sentir comme une quiche, c’est dans mes gènes. Que je suis la dernière des idiotes puisque, tout le monde, tout–le–monde, te dira que c’est fastoche. Un peu comme le mec relou avec tu déjeunes à la cantine. Il n’y connaît rien, il n’a jamais passé le diplôme d’avocat, ça fait cinq minutes que tu le connais, mais LUI, il connaît tout mieux que toi:

– Non mais attends, c’est fââââââcîîîîîîîle comme examen, tout le monde l’ââââââââ !
– Ah bon? Tu l’as passé, toi?
– Non, j’en sais rien, je répète juste ce qu’on m’a dit.

Parfois, je suis fatiguée. Fatiguée d’avoir peur, fatiguée de m’investir, fatiguée d’avoir le sentiment d’être nulle, fatiguée de me sentir si faible. De me battre avec moi-même pour détricoter cet héritage qui, à mon âge, devrait pourtant arriver de me bouffer. Je voudrais arriver à dormir d’un sommeil paisible, sans penser à ce que je loupe ou à ce que je ne connais pas assez bien. Arrêter de dépenser toute cette énergie dans des choses qui ne donneront que du vent, du néant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “All over again.

  1. J’ai découvert ton blog il y a quelques temps et je dois t’avouer que je me retrouve un peu dans ton parcours. Je n’ai jamais aimé le droit et pourtant j’ai continué en ayant un bon dossier, une année erasmus en Angleterre et un M2 à la clé. Je devrais donc être ravie, le truc c’est que même maintenant au bout de ce long parcours, je ne sais toujours pas quoi faire et je déteste toujours autant le droit. Je ne m’imagine pas du tout là dedans, aucun des nombreux concours ne m’intéressent…
    Je sais que tu as eu aussi de nombreux moments de doutes malgré ta réussite dans ce milieu. Aurais-tu des conseils à me donner ?

    Je te remercie par avance et j’espère que ton retour en France s’avère être positif pour toi 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s