Et sinon, 436 €, ça vous va?

Quand tu arrives en tant que stagiaire dans une entreprise, l’une des choses à gérer, c’est cette collègue qui va te regarder d’un œil mauvais dès que tu auras passé le pas de la porte. T’as rien fait si ce n’est exister et dire « bonjour », mais elle te déteste quand même déjà:
 
       Même pas je t’adresse la parole. Je vais t’appeler par un autre prénom durant les six prochains mois.
       Mais j’ai encore rien dit !
–      Tais-toi Valentine.
       Mais pourquoi ?
       Ca suffit Clémentine.
 
J’ai pas trop compris pourquoi cette haine si soudaine, ni cette envie profonde de me rabaisser. Pour tout et n’importe quoi :
 
       T’as 25 ans, t’es qu’une enfant !
      
       Et puis t’es petite de taille aussi, ouh la minus !
      
       Tiens, tu sais ce que t’es ? T’es un bébé Cadum, HAHAHA, t’as compris la vanne Michel ?

 
Alors j’ai essayé de me mettre à sa place. J’ai pas tout de suite vu en quoi une fille qui débarque pour passer quelques mois en tant que stagiaire mérite autant de hargne. J’ai émis des hypothèses :

 
       Peut-être que son divorce s’est mal passé, que son avocat l’a mal défendue et qu’elle cristallise sa haine des avocats sur moi ! Ou alors, comme c’est une fausse blonde, elle a peut-être une revanche à prendre sur les brunes et du coup elle me hait ! Sinon, c’est peut-être quand j’ai dit que j’aimais pas les frites, ça l’a peut-être énervé !
       Ou alors c’est juste une conne ?
       Ah ouais, peut-être aussi.
 
C’est un peu dur d’être toisée en permanence : d’une part, c’est gênant, Beyoncé te le dira très bien. Mais surtout, je suis tellement mal à l’aise que j’en arrive à dire parfois à dire un truc que je voulais pas, qu’aussitôt je regrette, à tel point qu’il y’a un mini-Moi qui me donne un coup de pied à l’intérieur du crâne en disant : « NAAAN, mais pourquoi t’as dit çaaaa ! ».
 
 
Mais j’ai beau réfléchir, je ne comprends pas ce mépris. Peut-être une réaction naturelle pour défendre sa place. Sauf que j’en veux pas, de sa place. Alors c’est pas la peine de me regarder en chien de faïence, comme si je prenais déjà les mesures de son bureau pour choisir mon mobilier. Je peux envoyer un e-mail, c’est pas pour ça que je brigue le poste de PDG. Je peux aller m’acheter une cannette au distributeur, promis, ça m’empêchera pas de travailler. Faut quand même être sacrément naze pour vouloir faire peur à une stagiaire.
–      Tu vois la porte de mon bureau ? Il y a mon nom dessus ! Est-ce qu’il y a ton nom sur la porte de ton bureau ? Non parce que tu es STAGIAIRE ! Et puis j’ai une boîte de 5000 trombones dans mon tiroir, mais pas toi parce que tu es STAGIAIRE !
Publicités

2 réflexions sur “Et sinon, 436 €, ça vous va?

  1. hé bhe ! pourtant, on en a, des stagiaires, enfin non, ce sont des étudient pour les vacances en fait. ha non, on a pas de stagiaire maintenant que j'y pense …
    Bref, c'est bizarre ce comportement de rejet, vraiment.
    peut etre que ton service a eu une expérience désagréable avec un ancien stagiaire, qui pensait tout savoir ou qui voulait révolutionner les méthode de travail alors qu'il n'était là que depuis 3 jours ?
    Je ne vois que ca … ou sinon, juste, elle est conne ^^

  2. C'est parce que tu es jeune, jolie, pleine de promesses et d'avenir. Alors qu'elle est une vieille aigrie qui s'est faite larguer il y a peu et qu'elle n'aime plus son métier. Alors elle est jalouse et perfide.

    PS : bon anniversaire encore une foiiis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s